Entre Islamabad et Bombay

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
Entre le Pakistan et l'Inde

Entre le Pakistan et l'Inde

Comment coopérer entre Alliances françaises de pays voisins, malgré la distance et bien qu’il soit parfois difficile de se rencontrer ? La coopération entre les Alliances françaises de Bombay et de Karachi montre que c’est possible. Présentation de la formation hydride (présentielle et à distance) qui se tiendra à Islamabad. 
La coopération entre les Alliances françaises du Pakistan et les Alliances françaises en Inde n’est pas aisée. La situation politique entre les deux pays l’explique bien sûr. Il est très difficile pour les enseignants des deux pays de traverser les frontières comme par exemple, pour le congrès de Chennai de l’IATF/FIPF (Indian Association of teachers of French) et de l’Institut Français en Inde pour le volet pédagogique de Bonjour India 2013 où les enseignants pakistanais n’avaient pas pu être présents. En décembre 2012, le colloque Asie-Océanie de la Fondation Alliance Française qui s’était tenu en Thaïlande avait permis aux présidents d’AF comme celle de Lahore ou de Bombay d’échanger et d’émettre le vœu de créer des projets artistiques. Malheureusement, le contexte politique, le retour aux affaires quotidiennes et les tracas des démarches administratives pour les visas ont vite fait avorter ces tentatives.

Ce sera alors par le numérique et la pédagogie du Français que les liens se serrent : merci alors à Internet qui permet de passer au-dessus des frontières. En effet, les directeurs pédagogiques des Alliances françaises de Karachi et de Bombay, Laurent Elisio Bordier et David Cordina échangent déjà depuis plus de deux ans par les réseaux sociaux et s’inspirent mutuellement pour leurs projets numériques et leur plan de formation (à savoir la formation #msFLE, médias sociaux pour le Français Langue Etrangère). L’usage commun d’outils comme Twitter, Ning, WordPress rapprochent ces deux Alliances, leurs enseignants et leurs communautés d’apprenants. Par exemple, il suffit de regarder My French Book et Mumbaikar in French pour comprendre leurs similtudes.
Après plusieurs diffusions de la formation en Inde et au Pakistan, ce sera cette fois-ci à Islamabad que Laurent Elisio Bordier invite David Cordina à une session Skype d’une heure pour échanger avec les enseignants de l’AF et également des écoles et universités de la ville. .La formation aura lieu le lundi 19 et mardi 20 mai 2014 avec l’intervention de l’AFBombay dans l’après-midi du 20. Sur Twitter, la formation sera balisée comme toujours avec le hashtag (le mot clic) #msFLE.

Au-delà de la découverte et des explications d’un réseau social dédié à l’apprentissage du Français, la formation reprend les principes de base de l’approche actionnelle de la pédagogie des langues. La création d’un projet expliqué, motivant, élaboré par une série de tâches concrètes linguistiques et finissant par une réalisation écrite médiatisée est à la base de l’usage pédagogique de cet outil. Il s’agit d’écrire en Français sur un support numérique dans une situation authentique de communication.

Voici en amont la présentation du mardi 20/5/2014

Medias sociaux pour les langues – #msFLE – David Cordina from Alliance Française de Bombay / French Language
Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...