Des lutins à Indore

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

L'affiche

L'affiche

Indore n’a pas failli  à sa réputation de ville accueillante et chaleureuse toujours prête à découvrir de nouvelles cultures à travers des films : le 5 février,  un public nombreux  a apprécié les courts-métrages de la sélection des Lutins. 

L’association Sutradhar, association des amoureux des arts, a organisé à la galerie Pritamlal Dua Art Gallery Indore un festival de courts-métrage en collaboration avec l’Alliance Française de Bhopal. Sutradhar est une association très jeune en terme d’existence. M. Satyanarayan Vyas, ancien scientifique du CAT (Centre for Advanced Technology Indore) a fondé ce club afin d’organiser dans la ville des festivals de films, de pièces de théâtre, et d’expositions de peintures. Depuis sa création en 2007, l’association a déjà organisé 70 évènements culturels.

Les Lutins du court-métrage travaille à promouvoir et à diffuser des courts métrages à un public plus large. Plus de 2000 professionnels français du cinéma votent chaque année dans un format inspiré des Césars pour déterminer les meilleurs courts métrages de l’année. Une sélection de fiction courte et d’animation  de l’année 2010 a été présentée en nomination.

“Dix sur dix pour Dix
Face à une difficulté pratique de diffuser tous les 29 films, cinq films ont été choisis. Les jeunes spectateurs, surtout les enfants ont beaucoup aimé les films d’animation, Le petit dragon de Bruno Collet et Madagascar, Carnet de voyage de Bastien Dubois. Rohan, jeune collégien dit « Je n’ai jamais imaginé l’esprit de Bruce Lee en dehors de son corps. Bruce Lee est Bruce Lee !»  Dans Madagascar, le parcours d’un voyageur occidental a plu aux spectateurs, en particulier à une étudiante Aditi qui a déjà visité ce pays et qui était fascinée par la coutume de famadihana, un rituel funéraire atypique où l’on change le linceul des morts à certaines échéances. Les trois films de fiction – Marcher de Jeanne Herry, Dans nos veines de Guillaume Senez et Dix de Bif ont reçu autant d’appréciation. Mais le film sur les phobies, Dix, a capturé l’attention de tous les spectateurs. Rajan Yadav, oncologiste et étudiant en A2 à l’Alliance Française confie : «En tant que médecin, je comprends combien il est difficile de traiter ou surmonter une phobie. D’ailleurs, les effets visuels rendent ce film très intéressant ».

En réponse aux demandes du public, Sutradhar a décidé d’organiser régulièrement des festivals de films.

Pour plus d’informations sur les lutins du court-métrage, visitez le site officiel  :
http://leslutins.com/du_court_metrage/

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...