L’interculturel: l’enjeu pour les Alliances françaises en Inde

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Les 7 et 8 août 2012, Sunita Nichani, formatrice spécialisée des aspects interculturels à l’Alliance Française de Madras, a proposé une formation aux professeurs de l’Alliance Française d’Ahmedabad dans une logique de complémentarité de notre réseau qui compte 16 Alliances en Inde.

Un exemple à questionner

La mondialisation est là et plus personne ne peut l’ignorer ! Les compagnies internationales sont nombreuses à venir s’installer en Inde pour exploiter de nouvelles opportunités. Aux côtés de l’emblématique entreprise française ALSTOM, d’autres entreprises de l’hexagone s’apprêtent à débarquer au Gujarat dans un proche avenir. Parmi elles, Decathlon, le groupe Accor et Roquette pour n’en citer que quelques-unes, sont déjà plus ou moins actives dans la région.

Les professeurs de l’Alliance Française d’Ahmedabad élargissent ainsi leurs perspectives et développent leurs compétences, au-delà de leurs responsabilités pédagogiques, pour intervenir auprès d’entreprises françaises installées en Inde mais également pour les entreprises du Gujarat ayant des liens avec des environnements francophones (Europe, Afrique du nord et de l’ouest, Canada-région de Québec et Montréal). Cette introduction interculturelle permettra aux employés français de mieux intégrer les aspects de la société indienne et de s’adapter à des codes professionnels et manière de fonctionner parfois bien différents de la culture française. En même temps, dans le cadre d’échanges constructifs et de partage d’expériences, ces formations permettront de sensibiliser les équipes indiennes à mieux appréhender les habitudes françaises quant au secteur professionnel ou dans la vie de tous les jours. Cette formation sur l’interculturel sera d’autant plus pertinente, et dès à présent, pour les étudiants de l’IIM-Ahmedabad en lien avec HEC Paris -et bien entendu pour les divers instituts d’Ahmedabad et Baroda- qui d’ores et déjà apprennent le français via l’Alliance Française d’Ahmedabad.

Paresh Punjani, le coordinateur pédagogique à Ahmedabad, dit que… ‘‘Après une formation comme celle à l’Interculturel, on sent la transformation en soi. En effet, on perçoit bien les différences de perspective grâce à l’approche pédagogique de la formatrice Sunita Nichani et aux partages des expériences personnelles des participants (tous professeurs dont une Française). Ce concept demande à chacun de continuer à s’autoformer afin de comprendre le lien avec la théorie et les situations en pratique et pour mieux transmettre aux Indiens ou aux expatriés en Inde les habitudes et les pratiques professionnelles dans les deux cultures.’’

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...