Design français à Pondi

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Pour rénover le Café de Flore, l’Alliance française de Pondichéry a fait le choix ambitieux d’allier éthique et modernisme, écologie et esthétique. En faisant appel à Cane Lab Design, elle confirme la volonté de se positionner en tant que carrefour culturel dans toutes les disciplines. Rencontre avec Dominique et Jean-Marc au détour d’un thé à l’arrière d’une boutique.

Dominique Heil et Jean-Marc Jouillé

Jean-Marc Jouillé, designer et Dominique Heil, ancienne responsable de collections de grandes marques ont choisi d’associer leurs expertises et expériences pour « se retrouver autour de l’amour du design ». Installés depuis quatre ans en Inde dont deux à Pondichéry, leur entreprise, Cane Lab, utilise le rotin comme matière première. Alors que celui-ci est  plutôt réservé en Inde aux produits bas de gamme reproduits années après années avec « tous leurs défauts et sans envie d’innovation », Jean-Marc sort de cette logique et pense ses pièces dans leur unicité travaillant le rotin dans une volonté « d’innover, d’apporter de nouvelles formes et de travailler différemment ».

Formé sur place, il s’appuie sur un savoir-faire ancestral et une main d’œuvre locale, malentendante pour la majorité. Proches de l’ONG « Dance withsings », Jean-Marc et Dominique se sont entourés depuis le début de sourds-muets qui développent une extrême habileté au cannage du rotin « Si nous parlons tous les deux anglais, nous ne nous attendions pas du tout à apprendre le langage des signes, c’est une expérience formidable ! ». Dans leur laboratoire de cane, Jean-Marc et Dominique apprennent de nouvelles méthodes de travail de la même manière qu’ils enseignent leur façon de concevoir des meubles de qualité, mêlant ainsi les savoir-faire français et indien.

Faire connaitre le savoir-faire français
Aujourd’hui Cane Lab est basé rue Romain Rolland a Pondichéry, dans l’espace appelé Yakahome design, « lieu pensé comme un showroom pour exposer leurs meubles et où l’énergie est partagée avec d’autres créatifs ».
Artisans dans l’âme et dans les méthodes de travail, l’équilibre est parfois dur à tenir. En effet, tout est fait main dans un contexte artisanal. Il faut de cette manière sept jours de canage pour la suspension boule appelée LUCY et une journée et demi pour les coussins.

Café du Flore

Café du Flore

Cette production à courte échelle n’a néanmoins pas empêché la petite entreprise de se faire rapidement un nom : « En trois ans de temps en dehors de l’Alliance française et du Consulat, on a très tôt été sélectionnés par des hôtels comme Dune, le Parkhotel ou la chaine du Neemrana. Pour l’anecdote, le premier fauteuil qui s’est vu a servi au Dalaï Lama, et est maintenant hôtel de prière à Auroville ».

Pour le projet de l’Alliance de Pondichery, Jean Marc a associé le rotin à une structure en métal pour privilégier la durabilité du produit. Les fauteuils on été étudiés dans leur ergonomie et leur taille pour apporter un confort maximum, et être harmonieusement dispatchés dans les espaces concernés. Leur forme enveloppante permet à chacun de s’y délasser agréablement.Les couleurs choisies, blanche pour le rotin et rouge pour les coussins reprennent celles de l’Alliance française, et expriment dynamisme et élégance.
L’Alliance française de Pondichéry, qui a plus de 120 ans, souhaite montrer le lien entre le passé et l’avenir. En utilisant le matériau déjà utilisé dans le mobilier existant, en gardant des fauteuils bas aux confortables proportions, le lien avec l’existant est conservé. En optant pour des lignes légères, en soignant le confort ou l’ergonomie, en introduisant le métal, le mobilier apporte une indéniable touche de modernité dans ces bâtiments historiques. L’alliance entre tradition et modernité est ainsi mise en lumière.

Du mobilier Cane lab Design

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...