Boogers fait bouger Chennai

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Festival of France

Boogers a fait vibrer le Q-BAR du Hilton ce week-end à Chennai. Seul sur scène, il s’amuse à endosser tous les rôles à l’aide de son ordinateur, empruntant le système méthodique originellement réservé au hip-hop pour le mettre au service de sa musique pop rock. Se mêlant aux couleurs de la musique indienne en revisitant des morceaux tamils, il a su conquérir le public indien.

Ce projet de venir jouer en Inde, lancé entre autres par la FRACAMA et la Région Centre dans le cadre du festival ISAI et du festival Bonjour India 2013, semble encore aujourd’hui incroyable pour Boogers qui a commencé seul à ses débuts dans le monde professionnel de la musique. Boogers, c’est finalement un beau projet d’adolescent qui connait une réussite sans fin. Johnson, étudiant de l’Alliance Française de Madras, est séduit : «Pour moi, il a fait preuve d’un mélange technique impressionnant et ça rendait le tout très vivant. Il a su motiver les corps à danser ! » Miss Sonik, artiste originaire d’Eure-et-Loir, était aussi en haut de l’affiche, faisant envoler sa techno aérienne des hauteurs du roof-top du Hilton.

Rencontre et entretien avec Boogers à l’ Express Avenue Mall.

Boogers

Est-ce la première fois que vous jouez en Inde ? 
Boogers :  Oui. Je suis arrivé en Inde il y a trois jours et j’ai déjà joué trois fois. Je ne savais pas trop quel serait le résultat de la confrontation de la culture indienne avec ma musique. Ma musique était quand même habituée à un certain type de public. L’avantage c’est que je me peux permettre de jouer devant n’importe qui, n’importe où s’il y a une sono même une toute petite.

Vous aimez vous lancer des défis pour aller chercher votre public ?
On est d’abord allés jouer dans une école de musique devant des enfants venant de classes assez modestes ; ils n’avaient jamais vu ça ! On a un peu parlé avec eux après, ils étaient ébahis ; “Tu joues sur un disque” ! La plupart n’avaient jamais vu de contrebasse de leur vie ; pareil quand on est allés dans une école de musique carnatique. Du coup, c’était une expérience inoubliable ! Parce que c’est tout de suite plus facile dans la réception de jouer devant un public qui a l’habitude de ce genre de musique. Mais, on a joué dans des endroits plus huppés aussi comme au restaurant Zara. C’était donc vraiment étonnant de se retrouver à jouer devant des gens qui étaient venus pour manger !

Comment trouvez-vous l’Inde?
Le trafic : c’est la fête ! Quand tu arrives d’Europe,  c’est étonnant. Les 12 points du permis de conduire français sauteraient en moins de dix minutes à Chennai ! Mais finalement cette désorganisation est très bien organisée. Par contre ici, tous les horaires pour mes rencontres musicales locales explosent et je suis en train de me résigner aussi. C’est l’Inde qui va gagner je pense ! »

Et quels sont vos projets pour la suite ?
La suite j’en sais rien, l’Inde a gagné, moi je me laisse porter totalement. Si, si  je crois avoir entendu que je pars  à Pondichéry ! (rires) Et puis un disque est prévu avec le label “At(h)ome” aussi .

A suivre donc à Pondichéry vendredi prochain…

Amanda Jacquel, Chennai

Dates:
Chennai

6th February: Fantazio and Boogers, Infosys: 5pm to 6pm Chennai
7th February: Fantazio and Boogers, Zara: 8pm to 9:30pm
8th February: DJ Set Boogers and Miss Sonik, Dublin: 10:30 pm to 1 am
9th February: Isai Festival: 7pm
10th Febryary, Boogers, Isai Festival: 7 pm
Pondicherry: 15 February, 2013
Venue: TBD

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...