Fête de la Musique à Delhi

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Le 21 juin, la France célèbre la fête de la Musique. Les rues de la moindre ville se remplissent de musiciens professionnels ou amateurs, stars ou inconnus, pour célébrer la Musique sous toutes ses formes : classique, jazz, rock, chant, rap, musique traditionnelle…  Ce rendez-vous dure depuis de nombreuses années, et tous les ans, regroupe des gens de tout âge et de tous les milieux sociaux, pour une fête haute en décibels ! La bonne nouvelle, c’est que la fête de la Musique se déplace à Delhi ce 21 Juin, à Hauz Khas Village !

Le programme à Delhi

Pour les Français, c’est l’un des rendez-vous de l’été. Mis à part un soir de finale de coupe du monde de football, difficile de trouver autant de ferveur dans les rues de France, autant de personnes qui, le même jour, célèbrent la même chose, la chose la plus simple et la plus fédératrice qui soit : la musique. Chaque bar, chaque rue, chaque petite échoppe, chaque place de chaque ville accueille un artiste, un groupe, souvent plusieurs, et l’on se ballade dans les rues emplies de sons de toutes les influences. Il suffit de faire quelques mètres pour passer d’un récital de flûte traversière en face de la mairie du quartier, à un groupe de psyché-rock tendance Pink Floyd surexcité à la bière à 12% ; « C’est le patron qui offre ! ». C’est le seul moment où tous les groupes amateurs, des chœurs du lycée Saint-Henri aux petits groupes de potes qui jouent dans leurs garages et qui se font hurler dessus par leur mère parce qu’assourdis par la batterie, ils n’ont pas entendu le vingtième « A taaaable !! » qu’elle a lancé, vainement, ou encore l’étudiant qui travaille chez MacDo et qui rappe devant ses amis et sa webcam… Tous ces gens peuvent enfin avoir une scène, un public, une visibilité. Juste pour nous rappeler que la musique est à tout le monde, que ce n’est pas juste pour les génies innés ou pour les maisons de disques rompues aux techniques de communication. Tout le monde peut se lancer, et en public.

En plus de ces petits groupes qui essaiment les rues des villes, il y a évidemment les grosses têtes d’affiches. Tous les plus grands artistes français et étrangers sont invités pour des concerts gigantesques,  bon enfant, et surtout gratuits !

Et cette fête de la musique, nous la déplaçons en Inde, à Delhi notamment, et plus précisément à Hauz Khas Village  Car la musique est universelle. C’est aussi l’occasion de découvrir des groupes indiens méconnus, jeunes pousses ou vieux briscards et surtout parce que c’est une bonne excuse pour faire la fête, danser, chanter à en perdre la voix, tout ça dans la joie et la bonne humeur !  Le programme est simple : il y aura d’abord une compétition organisée : n’importe qui peut s’inscrire, n’importe quel style de musique, tant que l’un des membres est étudiant de l’Alliance Française de Delhi. Une fois la compétition terminée, il ne vous restera plus qu’à vous balader, guidé par vos oreilles, entres les nombreux recoins d’Hauz Khas Village qui proposeront tous une programmation musicale variée et de qualité ! Alors laissez-vous porter, suivez la musique !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...