Le Delf Prim en Inde

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Le Delf Prim est le premier diplôme de la série des DELF DALF,  diplômes élémentaires (et avancés) de langue française délivrés par le ministère français de l’Education Nationale (par le CIEP).  Organisée par l’Alliance Française de Bombay et l’Ecole Française Internationale de Bombay, cet examen a été organisé pour la première fois en Inde le 6 juin 2013.

delpprim

Le Delf Prim à Bombay

Le Delf Prim constitue le premier échelon international de français pour les enfants (âgés de 8 à 12 ans) qui apprennent le français à l’école primaire et pour les enfants débutants en français langue étrangère. Ce diplôme s’adresse à valider les compétences en langue française par un diplôme internationalement reconnu. Cet examen se présente comme les autres DELF mais les thématiques sont simplement adaptées aux plus petits. En suivant le format classique du DELF, il permet d’évaluer les quatre compétences langagières : compréhension de l’oral, compréhension des écrits, production orale et production écrite.
Pendant la semaine du DELF/DALF en juin, l’Alliance Française de Bombay a évalué quatre élèves dont la langue maternelle n’est pas le français. Deux examens se sont déroulés, il s’agissait le A1.1 et le A1 correspondant aux premiers niveaux du cadre européen commun de références pour les langues (CECRL).

L’équipe des examinateurs était composée du directeur des cours, David Cordina et de deux enseignantes de l’AF spécialisés dans l’enseignement du français précose, à savoir Anjali Gangolli et Kavita Dadia, laquelle revient sur son expérience :« Etant donné l’âge des candidats, la passation du Prim était une nouvelle expérience. Le niveau des candidats était élevé et les épreuves se sont passées plus vite que prévues. Je trouvais que les enfants étaient plus à l’aise et savaient mieux se débrouiller que certains candidats adultes.»

Denis Bariot, directeur de l’Ecole Française Internationale de Bombay nous explique pourquoi cet examen est important pour son établissement. « Notre école appartient au vaste réseau de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE). Cette même agence a signé récemment  un accord avec le CIEP (Ministère de l’Education nationale) pour encourager la passation des certifications en FLE pour nos élèves n’ayant pas le français comme langue maternelle. L’EFIB s’inscrit donc naturellement dans cette logique. De même, certains de nos élèves, au gré des expatriations de leurs parents, ne pourront pas forcement poursuivre leur scolarité dans une école française. Nous espérons ainsi les motiver pour continuer à fréquenter la langue française au sein des Alliances et avancer pas à pas dans leur apprentissage  validé par le processus de certification. »

-Sanyogita Zadkar, AFBombay

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...