En vélo pour MSF

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
Le parcours en Inde

Le parcours en Inde

Le docteur Unni Karunakara était le 23 octobre l’invité de l’Alliance française de Chandigarh. Parti à bicyclette de Srinagar le 12 octobre, Unni Karunakara devrait parcourir 5000 km à travers l’Inde jusqu’au début du mois de février. Il s’arrêtera dans huit Alliances françaises tout au long de son parcours. Cependant, Unni est loin d’être un cycliste ordinaire. C’est un humaniste passionnément engagé. Son parcours à vélo lui permet de rencontrer les gens et de partager sa cause et son enthousiasme.

Unni est un  Médecin sans frontières. Depuis 1995, il a servi dans cette organisation fondée en 1971 et dont il a été le président de 2010 à 2013. En poste à Genève, il a pu constater que cette organisation est malheureusement toujours plus indispensable dans le monde contemporain. Les conflits à travers le monde se multiplient et se radicalisent, surtout quand il s’agit de guerres civiles. La Somalie, la République Démocratique du Congo, l’Afghanistan ou la Syrie sont les exemples les plus criants, et sont aujourd’hui des conflits de très longue durée.
A travers tous les conflits, l’exigence morale de Médecins sans Frontières reste la même : apporter les soins les plus pointus sur le terrain à ceux qui en ont besoin, sans concession à un camp ou à l’autre. Dans certains cas, ces docteurs doivent même se retirer des zones pour assurer la sécurité de leurs personnels et des malades. Contrairement à des organisations plus commerciales, ou qui assurent un part d’espionnage au profit de gouvernements engagés dans le conflit, les Médecins sans Frontières doivent recevoir l’accord de toutes les parties présentes pour pouvoir travailler, nous précise Unii Karunakara.

Unni Karunakara en conférence

Unni Karunakara en conférence

Tous ces conflits ne sont qu’un des champs d’intervention de MSF aujourd’hui. Même dans des pays en paix, la situation sanitaire est préoccupante, avec la réapparition de maladies que l’on croyait disparues. La malaria, la tuberculose, la polio font de nouveau des victimes, d’autant que dans certains pays, les malades partent sur les routes en direction d’autres pays pour se faire soigner, multipliant les risques de contagion. La multiplication du nombre de sans-abri, privés d’accès aux soins, explique aussi le développement des maladies. Les milliers de migrants qui arrivent sur les côtes européennes après des périples éprouvants sont aussi très souvent dans un état sanitaire préoccupant.

Le docteur Unni Karunakara espère donc rencontrer un maximum de personnes, les jeunes, les médecins, les étudiants en médecine et les infirmières, pour les sensibiliser à l’importance de cet engagement. Il insiste sur la nécessaire professionnalisation des interventions, quand des centaines de gens bien intentionnés se précipitent dans des zones de catastrophe naturelle, sans formation, sans expérience, sans encadrement. Les compétences techniques et d’entraînement sont indispensables. L’humanisme qui transparaît derrière l’attitude et les propos du docteur Unni Karunakara est néanmoins lucide. C’est un véritable ambassadeur de l’Humanité qui nous a rendu visite.

Le site du tour en Inde :  http://www.cycleformsf.in/unnicycles/
MSF India  : http://www.msfindia.in

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...