Frédéric Pagès et son canard

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
Frédéric Pagès

Frédéric Pagès

Du 8 au 25 janvier, Frédéric Pagès a effectué une tournée dans le réseau des Alliances françaises en Inde. Il y a donné d’éloquentes conférences aussi bien au sujet de son métier de journaliste au Canard Enchainé que de la philosophie et de l’éducation.

Après être passé par neuf villes différentes et avoir donné une conférence dans huit différentes Alliances, il retourne dans les bureaux du Canard en laissant à tous les publics le souvenir d’une tournée triomphale. Il a fait découvrir à tous les différentes facettes du métier de journaliste d’investigation en distillant des anecdotes truculentes. Les auditeurs à chaque fois venus nombreux ont été enthousiasmés par ses remarques aussi ironiques et humoristiques que le fameux Canard Enchaïné. Depuis bientôt un siècle, Le Canard enchaîné  cultive l’esprit satirique de la presse française. Aujourd’hui, en pleine crise de la presse écrite, cet hebdomadaire affiche une excellente santé, selon un modèle économique atypique (pas de publicité). En plus de l’information, le lecteur y trouve un certain ton et un esprit souvent défini comme « typiquement français ».

Frédéric Pagès y est journaliste depuis une vingtaine d’années. Agrégé de philosophie, il a aussi fondé en 1996 le groupe Botul, d’inspiration surréaliste, qui diffuse la philosophie de Jean-Baptiste Botul, mystérieux penseur de tradition orale. Il est l’auteur notamment de  Descartes ou le cannabis,  La philosophie ou  l’art de clouer le bec aux femmes. Outre ces deux romans, il aussi publié La vie sexuelle d’Emmanuel Kant, attribué à Botul. Laissant les enquêtes à ses collègues sérieux,  il écrit de nombreuses rubriques humoristiques telles que Le journal de Carla B. et les Interviews imaginaires. Frédéric Pagès a le besoin de s’exprimer en prenant des chemins différents, se baladant dans des paysages faussement sérieux. Ainsi, a-t-il su inviter sa philosophie hallucinogène au grand bal du rire et des médias. Comment rire de la politique ? Peut-on rire de tout ? Frédéric Pagès nous a expliqué pourquoi même la philosophie ou le journalisme n’échappent pas à l’humour. Car penser fait rire et rire fait penser. Dans ces conditions, on peut rire de (presque) tout . Peut-être même de l’Inde…

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...