NH7 : India’s Happiest Music Festival

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

« First week end of November, best week end of the year ». Sur Twitter et Facebook, les plus impatients expriment  leur excitation  alors que la  troisième édition du festival de musique Bacardi NH7 Weekender vient tout juste de commencer à Amanora Park Town.

Ce festival, crée en 2010 était un des premiers du genre et aujourd’hui parmi les plus attendus en Inde. C’est à Pune que tout a commencé, en 2010, lorsque pour sa première édition le Bacardi NH7 a accueilli quelques 10 000 fans à Koreagon Park. Organiser un festival indien de musique, qui ne soit pas dans le style Bollywood, était l’idée de base des deux cofondateurs, l’anglais Stephen Budd, directeur de Stephen Budd management (SBM), une importante maison de disque européenne et Vijay Nair, le PDG indien de l’entreprise de management, Only Much Louder (OML). L’année dernière le succès a été renouvelé à Margapatta City et de fait cette année le festival s’exporte également à Dehli, où il vient d’avoir lieu en octobre, et à Bangalore, en décembre prochain.

"Rockness Monster" de Chifumi

Cet événement musical alternatif où se produisent des artistes d’horizons diverses et variées, se veut un peu dans l’esprit «Woodstock»… enfin, avec en prime produits bios et application I-phone : « festivapp » propose une carte interactive et permet d’avoir les infos en temps réel sur le déroulement des trois jours. Le cadre est aussi un peu moins champêtre que celui de 1969, et l’organisation sans aucun doute beaucoup moins anarchique : toilettes, ambulances, cuisine multiculturelle disponible sur place… rien n’est laissé au hasard ! Le Bacardi NH7 Weekender est aussi réputé pour son marché aux puces, où exposent les jeunes créateurs indiens et les ONG « eco-friendly ». Entre deux concerts, vous pouvez aller faire un tour du côté du lac artificiel, qui lui aussi réserve son lot de surprises : un artiste français de passage à Pune, Chifumi, y a pris ses quartiers avec une surprenante œuvre d’art… Plutôt spécialiste des graffitis sur papiers, il a cette fois expérimenté quelque chose de différent : une sculpture de serpent géant, immergé dans le lac, à laquelle il a donné le nom de « Rockness monster ».

NH7 Dewarists Stage 2011 - Photo: Shiv Ahuja

Mais pour revenir à l’essentiel, le Bacardi NH7 est avant tout de la musique et il va y en avoir pour tous les goûts : de l’électro au métal en passant par la musique folk, la soul ou encore le dub-step. Les têtes d’affiche cette année ? Entre autres, le groupe de rock Indus Creed dimanche sur la Bacardi Black Rock Arena, le groupe fusion The Raghu Dixt Project and Friends, vendredi sur la scène Dewarists ou encore Talvin Singh  musicien qui mélange drum et basse et se produira vendredi sur la scène électro Eristoff. Beaucoup de groupes indiens donc, mais des artistes étrangers seront également présents, comme le groupe de folk anglais Bombay Bicycle Club.
Enfin autre originalité de cette édition 2012 : les animaux de compagnie seront aussi de la fête avec le lancement d’un nouveau concept : «Party Barky Hai ». Mais attention, inscription en ligne obligatoire ! Sur le formulaire le propriétaire doit préciser « le genre de musique que son chien apprécie », et si son compagnon a déjà participé à des soirées, où il aurait eu l’occasion de sociabiliser avec d’autres de ses congénères. Dans le cas contraire, pas de panique, là encore tout est prévu ; le chanceux petit doggy peut s’inscrire à la « pré-party » un programme de préparation, où il pourra apprendre comment bien se comporter au festival…

Ce week-end, les amateurs de musique indépendante en tout genre, à deux ou quatre pattes, sont donc les bienvenus, à ce qui promet d’être « India’s Happiest Music Festival ».

 

Pour plus d’infos : http://nh7.in/weekender/pune/

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...