Patrimoine bengali

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Une mission de deux architectes français, financée par l’Institut français et par l’Alliance française du Bengale à Calcutta, David Mangin et Florence Bougnoux, du cabinet SEURA, à Paris, s’est déroulée à Calcutta du 27 avril au 06 mai 2014.

David Mangin (Mai 2014)

David Mangin en conférence sur le Grand Paris

Cette mission avait pour objectif initial la rencontre des acteurs locaux œuvrant pour la préservation des bâtiments historiques, coloniaux mais aussi bengalis, dans le contexte de développement urbain accéléré que connaît la mégapole de Calcutta. Cet objectif a non seulement été atteint mais a en fait été élargi, assez rapidement, aux problèmes d’urbanisme en général et au développement des villes nouvelles en particulier ; parallèlement la définition du concept de patrimoine a rapidement été étendue pour inclure les aspects environnementaux du territoire à préserver dans le développement horizontal de Calcutta.

En effet, si les premières réunions ont été centrées sur le patrimoine, très vite il s’est avéré que cette « notion » de sauvegarde de bâtiments, aussi important soit-elle, ne peut être isolée et doit être intégrée au sein d’une réflexion plus vaste, comprenant à la fois le développement urbain, tant vertical qu’horizontal, que les aspects de protection des ressources naturelles et la qualité de vie.

Au cours de plus de vingt rencontres et visites de terrain, les deux architectes français du cabinet SEURA à Paris, David Mangin et Florence Bougnoux, ont pu s’entretenir avec des universitaires, des acteurs de la société civile  (ONGs, cabinets privés impliqués dans la rénovation de bâtiments historiques), des officiels de la Municipalité de Calcutta et du gouvernement du Bengale Occidental. Trois thèmes principaux peuvent être énumérés : tout d’abord le patrimoine architectural, ensuite l’importance de l’éco-système que représentent les zones humides pour la ville et enfin le développement urbain avec notamment la création des villes nouvelles. >Suite à cette première mission sur le thème de l’architecture et du développement urbain, l’Alliance Française de Bengale prévoit de participer à l’organisation en novembre prochain d’un séminaire sur les villes nouvelles, et leur impact sur l’environnement.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...