Retour sur la Fête de la Photo

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Organisée à l’initiative de l’Ambassade de France et l’Institut Français en Inde en collaboration avec le réseau des Alliances Françaises, la Fête de la Photo, premier festival, pan-indien et franco-indien à la fois, de photographie, a réuni des milliers de photographes professionnels et amateurs à travers le pays : principalement à Delhi mais également à Mumbai, Ahmedabad, Goa, Hyderabad, Kolkata, Trivandrum, Bangalore et Chandigarh. Retour sur un festival à succès.

Connaught place avec les photographies de Parthiv Shah

Connaught place avec les photographies de Parthiv Shah

Entre les mois de février et mars 2014, la Fête de la Photo a littéralement envahi les rues des neuf villes indiennes qui l’ont accueillie. À Delhi, les photos se sont exposées dans le métro, sur les abri-bus ou dans les parcs aussi bien qu’au National Museum, à l’aéroport, ou encore sur les façades des immeubles de la place Connaught où les passants ont pu admirer de grands formats des photographes Raghu Rai, Xavier Zimbardo, Denis Felix et Rohit Chawla, entre autres noms prestigieux.

En effet, faire sortir la photographie des musées pour la partager dans l’espace public était l’un des objectifs majeurs du festival et c’est certainement celui qui a été le plus pleinement atteint. Les manifestations, populaires, gratuites et, grâce aux nouvelles technologies, facilement accessibles pour une grande partie de la population, sont allées au-devant de leur public afin d’atteindre des catégories très différentes de spectateurs. Une initiative comme celle du Mobile Photo Booth  qui proposait aux passants dans les rues de Delhi, d’Hyderabad ou de Mumbai de se faire prendre en photo devant les plus célèbres monuments français (le musée du Louvre, la Tour Eiffel…), que beaucoup d’entre eux n’auraient probablement jamais l’occasion de voir en vrai, a permis de rapprocher la Fête de la Photo des milieux les plus populaires de la ville. À Mumbai, une vaste chasse au trésor photographique sur Instagram, la #MumbaiPhotoHunt, a connu un succès retentissant, entraînant des dizaines de photographes amateurs dans les rues de la capitale économique de l’Inde et produisant des milliers de photos. L’initiative a d’ailleurs été reprise dans plusieurs autres villes participant au programme. #fetedelaphotodelhi s’est construit sur la même idée et à Ahmedabad, Instagram Scavenger Hunt, à Ahmedabad, s’adressait davantage aux publics jeunes et connectés – qui représentent la majorité des étudiants des Alliances Françaises.

Laurent Laveder, "Moon Series" in Astrophotographie

Laurent Laveder, "Moon Series" in Astrophotographie

Un autre objectif était de créer un événement qui soit réellement pan-indien avec des expositions mobiles qui ont parcouru les neuf villes. Ainsi, l’exposition consacrée à l’Astrophotographie s’est-elle déplacée de Mumbai, à Delhi, de Bangalore à Hyderabad, de Kolkata à Trivandrum. Quant à celle consacrée aux femmes – le 8 mars, journée internationale de la femme, en plein coeur de la Fête de la Photo, il a paru évident aux organisateurs de prévoir des expositions et manifestations rendant hommage aux combats livrés par nombre de femmes à travers le monde – Women’s issues a fait escale à Delhi, Kolkata, Hyderabad et Ahmedabad. Et ce ne sont là que deux des expositions qui ont réjoui le public indien et francophile au cours de ces célébrations.

Finalement, la Fête de la Photo aura également été l’occasion de célébrer une fois de plus l’amitié franco-indienne et le respect mutuel entre les deux pays, notamment en termes culturels et artistiques, à travers la décoration comme Chevaliers dans l’Ordre des Arts et des Lettres des photographes renommés que sont Danayita Singh et Pablo Bartholomew par l’Ambassadeur de France en Inde, M. François Richier.

Cette première édition de la Fête de la Photo se clôt sur un sentiment de réussite et laisse espérer qu’elle ne sera pas sans suite et connaîtra dès l’année prochaine une deuxième édition. À en croire les nombreux messages sur les réseaux sociaux et les appels téléphoniques dans les Alliances Françaises des neuf villes-hôtesses, il paraît indiscutable que cette célébration artistique et populaire a su rencontrer et toucher un public vaste et enthousiaste qui l’a fait vivre et lui a donné tout son sens.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...