Slam workshop à Kolkata

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest
Grand Corps Malade, exemple du slam

Grand Corps Malade, exemple du slam

En juillet et août 2014, deux stagiaires de l’Alliance Française du Bengale ont animé un atelier de slam, trois heures par semaine pendant deux mois avec deux objectifs : enseigner la langue française d’une autre manière et découvrir un mode artistique de plus en plus populaire en France. Le slam est un art à la croisée de la poésie, du théâtre et de la musique ; une façon amusante de travailler sur la prononciation, l’oral et l’écrit ! Voilà ce qu’en dit Gwendoline :

À la croisée de la poésie, du chant et du théâtre, le slam est né à la fin des années 80 à Chicago. Il émerge en France 10 ans plus tard à travers des figures telles que Grand Corps Malade et Abd al Malik. Le slam est un moyen d’expression libre qui cherchait initialement à casser l’image élitiste à laquelle étaient associées les lectures de poésies. Il se présente sous forme de concours de déclamations poétiques où les règles font place à la liberté.

Photo en groupe de l'atelier de slam

Photo en groupe de l'atelier de slam

Le slam constitue alors un moyen idéal d’aborder la langue française de manière ludique et décomplexée. Il devient un outil de l’enseignement du français langue étrangère de par son caractère complet. En effet, il allie à la fois le travail de l’écriture, de la lecture, et aussi de l’expression orale et scénique. L’apprentissage prend alors une forme ludique et moins formel que l’enseignement traditionnel. Il s’appuie sur des ateliers d’écritures, des jeux de rimes, des exercices de prononciations qui gravitent autour d’un des éléments clés du slam : la création. Les étudiants s’approprient la langue en créant des textes personnels. Ils sont accompagnés par les professeurs qui leur fournissent les outils nécessaires ; du vocabulaire, des thématiques, des technique d’écritures, des techniques d’expression.

Au-delà de l’apprentissage de la langue française, le slam ouvre une porte sur la culture française et sa société à travers la découverte des slameurs, de leurs parcours, de leurs textes et de leurs styles. Cette découverte culturelle constitue le point de départ de chacun des ateliers duquel découle des échanges et débats, qui laissent ensuite placent à la création et l’expression personnelle. Les étudiants s’investissent personnellement dans l’atelier en partageant leurs textes. La prise de parole en français se fait plus librement et avec beaucoup plus d’aisance. Les étudiants s’approprient peu à peu la langue et prennent confiance en eux. La langue française, à travers le spectre du slam, devient alors ludique et plus accessible.

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...