Avant-première : Alexandra David-Néel

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Le film de Joël Farges Alexandra David-Neel, j’irai au pays des neiges est présenté en avant-première mondiale à l’auditorium de l’Alliance française de Pondichéry le mercredi 7 mars 2012…

Alexandra David-Neels
Alexandra David-Neels

De la côte ensoleillée de Pondichéry, en passant par le désert aride du Ladakh, les montagnes brumeuses de Kalimpong et les monts enneigés du Sikkim, le film invite le spectateur à découvrir l’Inde autrement à travers une période de la vie de la plus célèbre des exploratrices françaises.
Alexandra David-Néel a non seulement été la première femme occidentale à voyager en Inde et au Tibet, mais aussi la première étrangère à poser ses yeux sur la ville sacrée de Lhassa. C’était une femme forte et indépendante, hors de son temps qui a voyagé seule jusqu’à Pondichéry pour rencontrer le philosophe et écrivain Sri Aurobindo. De là, elle est partie vers le Nord, en commençant son périple par le Bengale occidental.

Pour incarner l’exploratrice, Joël Farges le producteur et réalisateur du film, a choisi l’actrice française Dominique Blanc, déjà récompensée par différents prix, notamment de la meilleure actrice. Nicolas Brioudes, jeune acteur français à la carrière prometteuse, joue le rôle du fils adoptif d’Alexandra, Yongden, qui dans la réalité, est rentré avec elle en France. Le tournage de grande ampleur restera dans l’esprit de nombreux français vivant à Pondichéry qui, pour certains, apparaissent dans quelques scènes.

Joël Farges et l’Alliance française de Pondichéry, une histoire débutée il y a 30 ans
Le réalisateur et scénariste de Serko ou encore d’Amok pose pour la première fois le pied en Inde en 1982. Envoyé en mission par le Ministère des Affaires Étrangères pour déterminer quels échanges la France pouvait développer en matière de cinéma et de télévision avec l’Inde, Joël Farges se dirige naturellement vers la ville de Pondichéry et son Alliance française. C’était encore une petite ville où tout restait à faire pour développer les échanges interculturels entre les deux pays. Aux côtés du directeur de l’Alliance française, il participera ainsi à la création du ciné-club et à faire de Pondichéry un point de départ pour de nombreuses réalisations franco-indiennes. Depuis cette époque, il n’a cessé de revenir en Inde pour produire ou réaliser des films.
Aussi, c’est tout naturellement que Joël Farges a souhaité, en partenariat avec l’Alliance française et l’Institut Français en Inde, (Service Audiovisuel) de faire de Pondichéry la première ville à accueillir le film. Il sera projeté par la suite en France et en Allemagne, sur la chaîne Arte, ainsi que dans quelques villes en Inde.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...