“Je ne peux pas imaginer me passer de l’Alliance”

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Abdul Majid Shaikh  a commencé à travailler à l’Alliance Française de Bombay en 1992 sans savoir qu’il continuerait jusqu’aujourd’hui. Enthousiaste et dynamique, il raconte ces 20 dernières années.

Quelles sont vos tâches à l’Alliance ?
Technicien, je m’occupe de differents centres de  l’Alliance Française de Bombay et de ses autres centres en ville. C’est-à dire, je règle des problèmes techniques  associés à la connexion d’internet et à la projection des films. J’enregistre aussi des documents audio-visuels pour les enseignants.

En 20 ans, vous avez observé quels changements?
Au début, quand j’ai commencé à travailler il n’y avait pas d’auditorium. On projetait des films 16 mm. Avec l’arrivée d’un nouveau directeur en 1994, un bel auditorium a vu le jour. Mais nous projetions des films de 35 mm au Russian Cultural Centre. En 1996-1997, le directeur  de cette époque-là a acheté un vidéoprojecteur. Les directeurs suivants ont  renouvelé non seulement les appareils mais aussi le décor du bâtiment. Aujourd’hui l’Alliance dispose d’un auditorium équipé de Dolby Digital et d’un videoprojecteur performant.

L’AF de Bombay, qu’est-ce qu’elle vous apporte?
Le bonheur, la joie, la satisfaction et surtout un épanouissement personnel. Je  ne peux pas imaginer  m’en passer.

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...