Harlem Shake à Bangalore

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Le Harlem Shake à Bangalore

Le « Harlem Shake » a voyagé dans le monde entier, commençant par le Japon, et il a enfin atterri à l’Alliance Française de Bangalore pendant la fête de la Francophonie 2013.

Qu’est-ce que le «Harlem Shake» ?
La danse «Harlem Shake» trouve son origine dans le quartier d’Harlem à New York et remonte aux années quatre-vingt. Il s’agit d’une danse sans chorégraphie où l’on bouge surtout le buste. Reprise en 2012 par le DJ Baauer, le «Harlem  Shake» qui fait le buzz sur la toile depuis février 2013 est une danse vaudevillesque, présentant des personnes qui sont déguisées et dansent de manière désordonnée.
Depuis l’apparition de la première vidéo sur YouTube, la danse a été parodiée plus de 100 000 fois et le phénomène continue à se répandre. Pourquoi est-ce devenu un phénomène viral ? Cette danse absurde permet aux participants de se déconnecter du monde, oubliant tous les ennuis de la vie quotidienne.

Le « Harlem Shake » à Bangalore
En 2012, à l’occasion de la Francophonie, l’Alliance Française de Bangalore avait organisé un «flash mob» à UB City, l’un des centres connus de Bangalore.

Les participants du défilé de mode de la Francophonie 2013.

Cette année, parmi d’autres événements, il y avait un défilé de mode original où les «mannequins» étaient déguisés en personnages francophones ou en produits français. Les étudiants, nombreux à assister à cet événement, se sont rendus à l’Alliance Française de Bangalore vêtus de costumes originaux, préparant le terrain pour le «Harlem Shake.» Comique, la danse fut le point d’orgue de la soirée, permettant à tous de se défouler et d’entrer dans un monde fabuleux et loufoque.
La danse a été démarrée par “Astérix”, qui s’est lancé sur scène, vaillamment agitant son épée, menaçant les  spectateurs et faisant une danse caricaturale. Les spectateurs, composés des étudiants, des enseignants et du personnel de l’Alliance Française de Bangalore, ont commencé à danser après les premiers 15 secondes, enflammant le public et incitant les autres dans l’audience à monter aux tréteaux pour faire le «Harlem Shake » !

Le voilà la vidéo du « Harlem Shake » à Bangalore pour continuer ce phénomène décidément viral en 2013.

Voir aussi : Francophone Bangalore (la programmation de la Francophonie 2013).

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on TumblrShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.

Rédaction

Directeur de publication : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en Inde et au Népal

Rédacteur en chef : Laurent Elisio Bordier

Rédacteur/Coordinateur national : Siddharth Bhatt

Rédacteurs, contributeurs : Guillaume, Abhirami, Alexandre, Chintan, Cléa, David, Eleonore, Elie, Kanika, Karine, Nita, Thomas, Malvika, Marie-Joëlle, Meera, Mayuri, Mitushi, Alice, Prutha, Romain, Ritika, Manas, Supriya ...